Vous identifier ou vous inscrire

Communiqués

Dysfonctionnement ?

L'hébergeur de Cantalpassion  transfère le site vers un autre data center . Cela entre le 10 et 19 du mois de septembre . Il est donc possible que vous ayez des problèmes d'accès au site.Nous sommes désolés de cet incident indépendant de notre volonté.

logo4 1

Vous êtes sur le site de l'amicale des anciens élèves, 

personnels amis et associations du Lycée Emile Duclaux d'Aurillac.
 

Pour voir l'ensemble des pages dans leur intégralité (hors compte-rendus des réunions de l'amicale) il faut être inscrit

Les amicalistes inscrits peuvent voir toutes les pages du site.
.

Ce site devrait être vu avec Google chrome ou Firefox.
Liens amis

Maison des Lycéens (2014-15)

Affichette-MDL-2014-2015
La Maison des lycéens
fait partie des associations du lycée et à ce titre elle a toute sa place sur ce site qui devient pour une part le sien !

Les lycéens ne manqueront pas de vous faire découvrir dans ces pages les différentes facettes de leur activité, mais pour commencer voici la composition du bureau de l'association pour l'année 2014-2015.

Lire la suite : Maison des Lycéens (2014-15)

Francis de Margot Roucan (2)

"Francis" de Margot Roucan

J’aimerais bien vous raconter mon histoire. C’est important. Aucun de nous n’a jamais fait cela. C’est bien, je pense. Hier, comme tous les jours, j’ai fait neuf heures de route. Sans sortir de mon camion. Pour livrer des légumes. C’est toujours le même train-train. Je charge, je pars, je décharge, je repars. Pas toujours les mêmes routes, mais je ne profite jamais du paysage. Ça ne m’intéresse pas, de toute façon. 

Lire la suite : Francis de Margot Roucan  (2)

Hey you par les élèves de Duclaux

Pink Floyd - Hey you

Par les élèves du lycée E. Duclaux (Aurillac)- juin 2014- Concert au Tremplin à Beaumont (63).
Chant : Noé Downes

 

L'oubli de Coline Golz (2)

"L’oubli" (Coline Golz)

   « Regarde comme le ciel est devenu blanc. Il va sûrement neiger, aujourd’hui. »

Pas de réponse. Comme d’habitude, il n’est pas très bavard. Elle reste devant la fenêtre, bien droite, sans prendre conscience du temps qui passe, de la vie qui s’écoule lentement.

Lire la suite : L'oubli de Coline Golz (2)

"L'apatride" (E. Marteau) (2)

L’apatride (Eva Marteau)
Comme d’habitude, ce fut dans une précipitation électrique que nous nous mîmes à nouveau en chemin. Nous dégringolâmes tous dans un immense fracas. Il fallait partir au plus vite, fuir : la route nous tendait une fois de plus ses longs bras sinueux. Il n’y avait plus de place pour nous ici, comme à peu près partout ailleurs.
Un sentiment de déjà vu accompagnait ma course, peut-être étais-je déjà passé par là autrefois… Peut-être l’avais-je oublié au fil des années...

Lire la suite : "L'apatride" (E. Marteau) (2)