Vous identifier ou vous inscrire

Communiqués

logo4 1

Vous êtes sur le site de l'amicale des anciens élèves, 

personnels amis et associations du Lycée Emile Duclaux d'Aurillac.
 

Pour voir l'ensemble des pages dans leur intégralité (hors compte-rendus des réunions de l'amicale) il faut être inscrit

Les amicalistes inscrits peuvent voir toutes les pages du site.
.

Ce site devrait être vu avec Google chrome ou Firefox.
Liens amis

Proses de Norib

prosePrésentation Noël Lafon (ancien élève et professeur du Lycée.)

Les écrits en prose de Pierre Biron (Intégrale tome 2), moins connus que ses poésies, sont intéressants à différents titres et indispensables pour comprendre et situer cet écrivain paysan original. Légendes, récits peu connus, souvenirs de famille y font émerger le pays profond de Norib, traversé par la Truyère entre Faverolles et Anglards, un peu éclipsé par le viaduc de Garabit. Les réactions de l’auteur permettent une perception plus locale de la vie de l’époque, le XIX° siècle finissant, la laïcité militante, les changements amenés par le progrès, la guerre de 14-18, l’entre-deux guerres… On y découvre les autres pseudonymes de Norib ; Toinou d’Alleuze, l’anticlérical, Toinou l’honnête homme éclairé, un Bourru champion de la Liberté, PRIBON, PROBIN… 

  • ainsi que des aspects jusqu’ici peu étudiés de  la vie culturelle régionale en Planèze et en Margeride… Populaire, amuseur au besoin, ferme et généreux, Pierre Biron est un humaniste opiniâtre et profond en lequel les espérances du socialisme français utopique des origines se mêlent  à la lucidité de la terre.
  • Son œuvre est un document exceptionnel sur la langue d’Auvergne, restituée fidèlement en graphie originale et en graphie classique adaptée, avec traduction française et lexique.  Les écrits en prose de Pierre Biron (Intégrale tome 2), moins connus que ses poésies, sont intéressants à différents titres et indispensables pour comprendre et situer cet écrivain paysan original.
    • Légendes, récits peu connus, souvenirs de famille y font émerger le pays profond de Norib, traversé par la Truyère entre Faverolles et Anglards, un peu éclipsé par le viaduc de Garabit. Les réactions de l’auteur permettent une perception plus locale de la vie de l’époque, le XIX° siècle finissant, la laïcité militante, les changements amenés par le progrès, la guerre de 14-18, l’entre-deux guerres… On y découvre les autres pseudonymes de Norib ; Toinou d’Alleuze, l’anticlérical, Toinou l’honnête homme éclairé, un Bourru champion de la Liberté, PRIBON, PROBIN… ainsi que des aspects jusqu’ici peu étudiés de  la vie culturelle régionale en Planèze et en Margeride… Populaire, amuseur au besoin, ferme et généreux, Pierre Biron est un humaniste opiniâtre et profond en lequel les espérances du socialisme français utopique des origines se mêlent  à la lucidité de la terre.
    • Son œuvre est un document exceptionnel sur la langue d’Auvergne, restituée fidèlement en graphie originale et en graphie classique adaptée, avec traduction française et lexique.